06/11/2007

à tensions

erik vervroegen deathne nous croyez JAMAIS dépourvues de Vie(s), nous débordons de ce que l'on interpèle les soirs de manque.

 

(renversez l'image pour mieux saisir l'intensité)

17:36 Écrit par Une B.I.T.C.H peut en cacher une autre dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.